« La terre
un lieu de gloire pour Dieu »

Chapitre général - Capitulo General - General Chapter

Le Chapitre général des Religieuses de l’Assomption, juillet 2006

Lectio Divina : L’accueil de la Promesse

Rubrique : Jour après jour, Le billet biblique — Sophie, 10:00 am

L’accueil de la Promesse : Abraham.
texte biblique: Genèse 13, 1-18.

  • Ce petit passage, d’apparence un peu anecdotique, prend place peu après ce que l’on considère généralement comme le début de l’histoire d’Abraham (chap. 12) dans le Livre de la Genèse : “Le Seigneur dit à Abram : ‘Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, pour le pays que je t’indiquerai’”.


Pourtant, il faut remonter plus haut dans le récit, pour connaître deux éléments importants à son sujet :

    • Sa femme Saraï est stérile (11,30) ;
    • Le projet d’aller en Canaan est antérieur à l’appel du Seigneur : mystérieusement, le projet de Dieu a épousé celui d’une famille, celle de Térah, père d’Abram, parti d’Ur pour le pays de Canaan bien des années auparavant, mais sédentarisé ensuite à mi-chemin, en Harân.

Comme pour nous dire que les projets de Dieu ne sont pas étrangers à nos désirs, extérieurs au déroulement de nos existences, mais viennent s’inscrire dans nos projets humains et les transforment. Car le sens du voyage initialement entrepris aura changé quand Abram se désinstallera une seconde fois, puisque c’est sur la Parole divine qu’il reprendra la route, nanti d’une mission universelle.

  • La générosité d’Abraham

Après un séjour en Egypte motivé par une famine, voici Abraham, riche nomade, de retour en Canaan avec son neveu Lot, riche lui aussi.
Le problème qui va se poser est un problème de terre : pas assez de place pour Abraham et Lot et leurs biens respectifs (v. 6). Pour remédier dans la paix à cette situation, Abraham, l’aîné, le chef, va poser un geste d’immense générosité, renversant délibérément les droits d’aînesse : “Tout le pays n’est-il pas devant toi ? Sépare-toi de moi. Si tu prends la gauche, j’irai à droite, si tu prends la droite, j’irai à gauche”. (v. 9). Et la proposition est vraiment ouverte et entière, elle ne masque aucune convoitise personnelle, comme le montre la suite du récit. En effet, une fois que Lot décide de s’approprier les terres les plus grasses et les plus fertiles, Abram ne manifeste aucune amertume ni dépit : il le laisse sereinement prendre possession de ce paradis (la Plaine du Jourdain était comme le ‘jardin du Seigneur’, Gn 13,10), et accepte sans discussion la conséquence d’appauvrissement de sa proposition. En réponse, le Seigneur réitère l’immense Promesse ; oui, “heureux les doux, ils posséderont la terre” !

  • Lève les yeux et regarde ! ou : Comment regarder ?

Dans la Bible, le regard est généralement lié au désir et à la possession. Notre récit décrit deux manières de regarder :

  • A peine Abraham a-t-il fait sa proposition à Lot que le texte nous dit : “Lot leva les yeux et vit la plaine du Jourdain” : regard qui prend possession, qui choisit le meilleur pour soi.
  • Les yeux d’Abraham ne se lèveront, eux, que sur un ordre du Seigneur : “Lève les yeux et regarde…”. On peut y lire deux choses :

Le détachement et la confiance d’Abraham, qui attend tout de la main de Dieu.
Abraham a déjà reçu la Promesse, et elle le rend libre devant tout ; il est riche de cette seule promesse, aucun autre avoir ni pouvoir ne peut représenter son avenir. La confiance d’Abraham est récompensée, puisque la promesse lui est redite, et de façon beaucoup plus ample que la première fois !
Une invitation à un “regard qui voit l’invisible” : l’injonction faite par le Seigneur
de lever les yeux est un appel à voir au-delà des apparences, un appel à croire en la réalisation de la promesse, dans l’obscurité du présent (cf. Gn 15, 5 ; Is 49, 18 ; Za 5, 5 ; Jn 4, 35 ; …). Pour ce regard qui regarde dans la direction indiquée par Dieu, pour cet entier consentement au projet divin, Abraham recevra le nom de “père des croyants”, père de tous ceux qui ont su “voir de loin” (He 11, 13) et adhérer à la Promesse.

Soeur Marie-Sophie d’Oultremont

No Comments

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.