« La terre
un lieu de gloire pour Dieu »

Chapitre général - Capitulo General - General Chapter

Le Chapitre général des Religieuses de l’Assomption, juillet 2006

Pastorale des jeunes et des vocations

Rubrique : Jour après jour, Le reportage — Sophie, 2:30 pm

“Je crois que chacun de nous a une mission sur la terre… et qu’il faut nous attacher à chercher en quoi Dieu peu se servir de nous pour la diffusion et la réalisation de son Evangile” (Marie-Eugénie Milleret, cf. Textes fondateurs, p. 117).
La commission qui a élaboré le texte préparatoire à la réflexion sur la Pastorale des Jeunes et des Vocations a d’abord analysé le monde contemporain, puis porté un regard d’espérance sur les jeunes, pour finir en donnant la philosophie et la passion qui sous-tendent toutes les actions dans ce domaine, la pédagogie à mettre en oeuvre. Elle a proposé quelques pistes de réflexion aux capitulantes pour que soient réfléchies les priorités des six années à venir.

  • Le monde contemporain permet le partage d’informations, de connaissances, de désirs, d’espérances, d’angoisses, de savoirs… Une large partie de la population mondiale s’appauvrit, ce qui engendre une phénomène migratoire important. Ainsi sont créées des sociétés multiculturelles et hétérogènes qui ouvrent l’humanité à de nouvelles richesses et à des échanges inattendus. Les soeurs de la commission ont senti que cette époque est une époque de changements qui les presse de :
    • Répondre à la soif de Dieu et à la quête de sens,
    • Vivre l’amour universel, la réconciliation et la communion,
    • Maîtriser la violence, le racisme et les fondamentalismes,
    • Mettre le pouvoir et le savoir au service des grandes masses défavorisées,
    • Soigner la nature et arrêter la destruction écologique,
    • Susciter des relations favorisant l’intégration et l’égalité entre les personnes et entre les nations,
    • Proposer une éthique alternative face à l’injustice et à la corruption généralisée,
    • Retrouver la juste valeur de la sexualité,
    • Employer la technologie actuelle au service de la communication, de l’éducation et de la solidarité,
    • Donner à chacun sa place dans la société.
  • La commission a la conviction que la tâche de la Pastorale des Jeunes consiste à accompagner les personnes, pour qu’à partir de leur vocation et de leur mission personnelles, elles puissent répondre à ces défis, atteignent la plénitude de leur être et soient heureuses. La Pastorale des Vocations est l’âme de la Pastorale des Jeunes.
  • Leur philosophie, elles l’expriment en reprenant les mots du rapports de Soeur Cristina : “c’est l’attention de l’esprit, de tout être humain, à regarder vraiment ce qui est et ce qu’il vit afin de le comprendre dans sa profondeur et son authenticité… Marie-Eugénie voulut réaliser une projet de société inspiré des valeurs du Royaume du Christ. Son projet a pour base une philosophie : un regard sur l’être humain, sur la personne humaine, un regard sur la réalité, une réflexion pour comprendre et soi-même et le monde, une confrontation aux valeurs de la foi. Une action” (Rapport 2006, p. 14). Elles croient en la bonté de Dieu qui veut le bonheur des hommes et les invite à partager son regard positif sur le monde. La personne est créée à l’image et à la ressemblance de Dieu, capable d’aimer et de s’engager à la transformation de la société. Tout personne est habitée par la recherche de sens, ouverte à la transcendance.
  • La passion qui les habitent est la passion pour Dieu qui en Jésus-Christ accompagne l’histoire de l’humanité. C’est la passion d’étendre le Royaume dans le monde pour que des jeunes puissent trouver leur place et leur mission, avec l’espérance qu’un autre monde est possible. C’est la passion pour la vie, pour les grandes causes du monde : la justice, la paix, la solidarité, la communion et le respect de la création. C’est la passion de construire la communauté et de tisser des liens.
  • La pédagogie mise en place par la Pastorale des jeunes et des vocations devrait être une pédagogie fondée sur l’expérience, créative et positive, qui porte une regard plein d’espérance sur les jeunes, leurs valeurs, leurs rêves, leurs dons… Elle doit être une force de propositions qui présente clairement les exigences de la suite du Christ et offre les valeurs de l’Assomption.

Les capitulantes vont donc travailler le texte et tenter de dégager les priorités pour la pastorale des jeunes et des vocations pour les six ans à venir…

No Comments

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.