« La terre
un lieu de gloire pour Dieu »

Chapitre général - Capitulo General - General Chapter

Le Chapitre général des Religieuses de l’Assomption, juillet 2006

Lectio Divina : L’humilité

Rubrique : Jour après jour, Le billet biblique — Sophie, 10:00 am

L’humilité.
Texte biblique : Nb 11, 24-30.

Le libre des Nombres au chapitre 12 dit que “Moïse était un homme très humble, l’homme le plus humble que la terre ait porté”. Déjà le chapitre qui précède (11) peut nous dire quelque chose de cette humilité de Moïse.


Le contexte
du chapitre 11 est le suivant : le peuple est sorti d’Egypte. Il est éprouvé par la marche au désert, enfermé dans le souvenir d’un passé idéalisé et il réclame à Moïse une vie plus agréable. Il se lamente car il n’a que la manne à manger ! En Egypte au moins il y avait du poisson, des concombres, des melons… ! Donc le peuple murmure. Moïse est pris de découragement face aux lamentations du peuple et très affecté par la colère du Seigneur qui s’enflamme contre ce même peuple.

Alors Moïse dit à Dieu son découragement et son affliction. Il s’ouvre au Seigneur qui l’entend et vient à son aide. Dieu lui propose de rassembler 70 anciens d’Israël, de les amener à la Tente de la Rencontre pour que, prenant un peu d’Esprit qui est sur Moïse, Il le mette sur eux. Ainsi ces hommes porteront avec Moïse la charge du peuple et il ne sera plus seul à la faire.
Moïse s’exécute et le Seigneur accomplit ce qu’Il a dit. Et puis, il se trouve qu’à l’improviste deux hommes, inscrits mais non venus à la Tente, reçoivent une part de l’Esprit. Josué s’offense et Moïse répond : “Serais-tu jaloux pour moi ? Ah ! puisse tout le peuple du Seigneur être prophète, le Seigneur leur donnant son Esprit !” Magnifique réponse !
Voilà l’histoire. Qu’en dire ?

  • Une première chose : la solidarité de Moïse avec son peuple est un des traits les plus nets de son personnage. Elle est, au même titre que sa dépendance de Dieu, le fondement de sa prière. Moïse réconcilie en sa personne, en sa manière d’être, des contraires ; il unit des fidélités qui dans nos vies s’entrechoquent parfois : présence au monde et présence à Dieu, justice et miséricorde, tendresse et force…
  • Il ne renonce pas à sa responsabilité de mener le peuple. Il se maintient fermement dans son engagement, dans un patient affrontement au réel, fait de consentement et de labeur, d’effort et de renoncement. Cela ne l’empêche pas de se sentir découragé, affecté. Simplement il ne se replie pas sur lui-même, il s’ouvre à Dieu. Dans cette capacité à s’adresser à Dieu au sein même de sa lassitude, il se décentre. Et c’est son acceptation de ses limites et faiblesses, sans repli sur soi, qui ouvre cette possibilité que l’Esprit qui est en lui repose sur d’autres. Car Dieu désire que Moïse puisse partager ses responsabilités avec quelques hommes qui auront le même Esprit que lui. Ils seront ses collaborateurs fidèles et participeront à son autorité. Avoir l’Esprit de quelqu’un, c’est à la fois aller de l’avant pour accomplir le projet du maître, et rester en dépendance de celui qui reste l’inspirateur. Partager l’Esprit ne retire rien à celui qui en était le dépositaire initial, pas plus que l’Esprit lui-même n’en est affaibli. Cf Jn 20, 21-22 : “Il leur dit alors, de nouveau : “Paix à vous ! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.”Ayant dit cela, il souffla sur eux et leur dit : “Recevez l’Esprit Saint”.
  • L’épisode d’Eldad et Médad est curieux. Mais il nous enseigne. Qu’importe comment se fait ce partage de l’Esprit ; c’est l’œuvre de Dieu !Dieu reste maître de ses dons. Il y a de l’humour dans la réponse de Moïse à Josué ; et l’humour est peut-être aussi déjà une forme d’humilité. Moïse lutte d’une certaine manière contre le culte de la personnalité. Ce que finalement il annonce c’est la vocation de tout le peuple : vivre de l’Esprit prophétique.

Alors l’Esprit qui a reposé sur vous durant tout ce temps de discernement reposera sans aucun doute sur les soeurs de vos provinces et de vos communautés, qui partageront avec vous la tâche de mettre en oeuvres les orientations du chapitre pour la plus grande gloire de Dieu. L’humilité de Moïse appelle notre confiance. Nous sommes témoins que les soeurs ont prié pour vous capitulantes. Prions maintenant pour elles : afin que l’Esprit qui vous a assistées repose sur elles et les rende créatives et audacieuses dans l’obéissances aux orientations capitulaires. Oui c’est le corps congrégation tout entier qui sera prophétique. Telle est la promesse de Dieu à laquelle aujourd’hui nous devons croire.

Soeur Sophie Ramond

No Comments

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.