« La terre
un lieu de gloire pour Dieu »

Chapitre général - Capitulo General - General Chapter

Le Chapitre général des Religieuses de l’Assomption, juillet 2006

Prière communautaire

Rubrique : Jour après jour, Le reportage — Catherine, 10:00 pm

Jeudi soir, le chapitre, invitant aussi la communauté d’Auteuil, a terminé la journée de travail par une prière communautaire.

Les soeurs de l’Inde sont entrées en dansant.
Ensuite,  la lettre de saint paul aux Philippiens (1, 3-11) a été proclamées :

“Je rends toujours grâce à mon Dieu quand je fais mention de vous :  chaque fois que je prie pour vous tous, c’est toujours avec joie, à cause de ce que vous avez fait pour l’Évangile en communion avec moi, depuis le premier jour jusqu’à maintenant. Et puisque Dieu a si bien commencé chez vous son travail, je suis persuadé qu’il le continuera jusqu’à son achèvement au jour où viendra le Christ Jésus. Il est donc juste que j’aie de telles dispositions à votre égard, car je vous porte dans mon coeur, puisque vous communiez tous à la grâce qui m’est faite de justifier et d’affermir l’annonce de l’Évangile jusque dans ma prison.  Oui, Dieu est témoin de mon attachement pour vous tous dans la tendresse du Christ Jésus. Et, dans ma prière, je demande que votre amour vous fasse progresser de plus en plus dans la connaissance vraie et la parfaite clairvoyance qui vous feront discerner ce qui est plus important. Ainsi, dans la droiture, vous marcherez sans trébucher vers le jour du Christ ; et vous aurez en plénitude la justice obtenue grâce à Jésus Christ, pour la gloire et la louange de Dieu.”

Un temps de partage, d’actions de grâce, de louange, d’intercession a succédé au silence d’accueil de cette parole.

Puis Sr Diana a proclamé le texte de l’évangile de Marc (Mc 4, 26-29) qui avait ouvert cette journée à l’occasion de la lectio :

Parlant à la foule en paraboles, Jésus disait : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette le grain dans son champ : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le grain le permet, on y met la faucille, car c’est le temps de la moisson. »

Quelques phrases étaient ensuite reprises en écho, dans différentes langues :
- Le temps du Royaume est celui de la lente maturation de la semence.
- Le Dieu qui se manifeste en Jésus n’est pas pressé… Il vient avec une grande réserve de patience. Il respecte les lois de la croissance.
-  Nous avons à semer, mais la croissance ne nous appartient pas
- La patience est à la fois confiance en Dieu et persévérance dans l’action.

Ce sont les soeurs du Rwanda qui ont terminé ce temps de prière par un chant marial.

No Comments

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.